Posts Tagged ‘phlébite’

J’ai trouvé ce témoignage d’une jeune fille qui démontre l’importance de consulter un médecin rapidement:

« J’ai commencé par un gonflement rouge sur la varice de la jambe gauche. Le lendemain, je suis allé consulté: Phlébite en veine superficielle!
Piqure d’anticoagulant dans le gras du ventre, ça ne fait pas mal.
Par la suite, un caillot s’est détaché, est remonté dans la veine saphène. Admis d’urgence en clinique, on m’a crossectomisé la veine. Ligaturée. Le réseau veineux s’est reformé dans le mollet.
Peut de temps après, suite à d’autres douleurs, toujours dans le mollet gauche, l’écho-doppler à fait ressortir une phlébite en veines profondes, suivi d’une embolie pulmonaire.

Pendant toute cette période, je recevais tous les jours une piqure d’anticoagulant. En cardiologie, idem pour l’embolie.
Je suis sous Préviscan depuis plus de dix mois.  Le minimum, c’est environ six mois. Lorsque j’ai arrêté le traitement après échographie, j’avais une jambe saine.

Mais il doit y avoir un hic quelque part, j’ai fait une récidive de phlébite…Je suis reparti pour six mois. Bas de contention, et marche tous les jours, une demi-heure au moins. Faut pas attendre pour consulter, c’est un conseil. »

Je pense aussi que devant une pathologie chronique, il serait préférable d’aller vers les thérapies d’electrostimulations spécialisées qui « pompent » un volume de sang vers le cœur équivalant à plusieurs heures de marche quotidienne. Vous avez connu cela?

Publicités

Radio d'une prothèse de la hanche. La chirurgie orthopédique est un facteur de risque de la phlébite.Les problèmes thromboembolliques sont courant après certaines chirurgies. C’est une complication connue de certaines chirurgies (orthopédie, obstétrique) mais plus généralement une conséquence possible d’un alitement ou d’une immobilité prolongée.

La phlébite, ou thrombose veineuse, est un caillot de sang qui se forme généralement dans les veines profondes des jambes.

La phlébite peut s’avérer fatale lorsque le caillot de sang se détache des parois de la veine où il s’est formé pour remonter dans la circulation veineuse, gagner le cœur et enfin terminer dans le poumon. C’est alors l’embolie pulmonaire qui nécessite un traitement en urgence et qui reste fatale lors d’un voyage un avion.

Afin de prévenir le risque de phlébites, les médecins prescrivent des anticoagulants injectables administrés sous forme de piqures dans le ventre ou les cuisses. L’électrostimulation avec veinoplus montre des résultats cliniques étonnant selon le Pr. Nicolaides.

Dans une étude en double aveugle de plus de 3000 patients, des chercheurs ont testé l’Apixaban, par voie orale. Il s’est révélé tout aussi efficace dans la prévention de la formation des caillots sanguins que les injections tout en ayant moins d’effets secondaires de type hémorragie. Les résultats sont aussi meilleurs que ceux obtenus avec l’enoxaparin. Actuellement en cours d’essai de phase III, cette nouvelle molécule devrait bientôt offrir une option supplémentaire aux médecins.

0906biereUne étude menée par l’université du Minnesota de 1986 et 2004 sur plus de 37000 femmes de plus de 50 ans  dans l’état américain de l’Iowa démontrerait que la prise d’alcool quotidienne aurait  diminué d’au moins 26% le risque de phlébite (thrombose des jambes). Les résultats précisent que la consommation de bière et de liqueurs était la plus efficace.

Les anglaises, les bataves et les allemandes devraient statistiquement connaitre moins de jambes lourdes que les latines?

0904pamplemousseUne américaine qui suivait un régime hypocalorique depuis trois jours à base de pamplemousse a été victime d’une phlébite après un voyage de plus d’une heure en voiture. Âgée de 42 ans, elle était sous contraceptif œstroprogestatif. C’est ce que révèle une publication du Lancet qui ajoute que les médecins de Seattle avancent que le pamplemousse modifierait le métabolisme et ferait varier les effets des médicaments. Les autorités sanitaires françaises ne confirment pas cette thèse.

0903eauLe problème est particulièrement aigü chez les personnes âgées, qui connaissent une diminution de la sensation de soif et de la capacité du rein à retenir l’eau, et doivent boire au moins 1,7l de liquide par jour. Les conséquences de la déshydratation, pour elles, peuvent être graves, selon la gériatre Carol Szekely : état confusionnel, coma, infarctus, phlébite, malaise et chute… Sachant qu’un adulte consomme 2.6 litres/24h, il faut aussi « manger » de l’eau avec les fruits et légumes. Les français ne boiraient que 1.4 litre!

0901cielfemmeseulC’est une découverte heureuse, le vaccin contre la grippe possède un effet secondaire sur les risques de phlébite. La grippe est très virulente cette année, alors je pense qu’il ne faut pas hésiter. L’effet est encore plus efficace sur les moins de 52 ans. Une réaction inflammatoire et la libération de facteurs procoagulants lors de l’infection virale pourraient être en cause.