Posts Tagged ‘jambes lourdes’

Le jeune Dr Vincent Bourquin est chef de clinique au Service de Néphrologie des Hôpitaux Universitaires de Genève. Voilà un bel exemple de médecin qui communique en montrant un respect pour les patients qui se posent toujours des questions sans avoir fait d’étude de médecine. Il a ouvert son blog Nephrohug à l’automne dernier.

Vincent Bourquin nous explique que le syndrome des jambes sans repos survient chez 10-30% de ses patients en dialyse. Il repose sur 4 critères diagnostiques principaux:

  1. un besoin urgent de bouger les jambes, en général accompagné par des sensations désagréables & inconfortables dans les jambes;
  2. le besoin de bouger ou ces sensations interviennent durant les périodes de repos ou allongé;
  3. ces symptômes sont partiellement ou totalement diminués par des activités physiques, voire mentales.
  4. les symptômes sont pires le soir ou la nuit.

Le Dr déclare: « Il n’y a pas grand chose à dire sur la physiopathologie qui n’est pas connue. Chez nos patients en dialyse l’urémie participe sans doute à ce syndrome, ainsi que la neuropathie, l’anémie, le déficit en fer, les comorbidités et l’immobilisation durant la séance. »

Afin de connaitre le contenu de la prise en charge, cliquez ici ou partagez votre expérience avec nous si vous souffrez des reins…

Publicités

Christiane avait vu les premiers vélos aquatiques dans Télématin. Et depuis, cette jeune retraitée de 56 ans attendait avec impatience de pouvoir essayer ces fameux vélos sans roue qui se pratiquent en piscine.

L’aquacycling, c’est ce nouveau concept de fitness venu d’Italie. Le principe est simple: on pédale dans l’eau et on brûle, paraît-il, deux fois plus de calories que sur un vélo normal. Le meilleur c’est pour les jambes lourdes. Car, la pression de l’eau sur les mollets est égale en tout point et apporte l’effet des bas de contention. Cette pratique n’apporte que des bénéfices pour tout le corps.

Aujourd’hui, toutes les grandes villes ont leur cours d’aquacycling. La salle de gym Palladium, rue de la Loire à Angoulême, a acheté ses 15 vélos en inox à la fin du mois d’octobre.  Les cours du centre aquatique des Antilles à Jonzac affichent complet depuis la rentrée.

Ceux qui n’ont pas encore osé le plongeon sont retenus par le prix : 217 € les 26 séances, 385 € les 50 séances – 237 € et 425 € quand on n’est pas adhérent au club. Soit à partir de 8 € la séance.

Mais pour ce prix, on a droit à une séance de massage gratuit. Car tout en pédalant, on profite de l’effet massant et drainant de l’eau. «C’est excellent pour éliminer la cellulite, pour les jambes lourdes et pour sculpter le corps, affirme Charly, un des responsables de la salle. En pédalant, on travaille son endurance, ses abdos, donc son ventre plat, on perd des calories, donc du poids, et on respire mieux. On peut même faire des pompes et travailler le haut du corps.»

Nadia Loddo a décidé d’aller au bureau à pied pour effectuer son activité physique quotidienne, respecter la planète et oublier ses jambes lourdes et tous les traitements couteux.

Je vous montre les meilleurs extraits de son billet qui démontre les bienfaits pour soi d’une décision qui nous revient et qui ne doit pas dépendre d’une prescription médicale :

« A ceux qui, comme moi, ont du mal à faire leur demi-heure d’activité physique quotidienne recommandée, cette Semaine européenne de la mobilité (16-22 septembre 2009) pourrait donner des idées. Aujourd’hui, je suis venue à pied au bureau. 3,7 kilomètres, à en croire l’itinéraire bien dessiné par Mappy ! 45 minutes de marche environ, sans aller vite… C’est vrai qu’en métro, j’en ai pour une vingtaine de minutes. Disons donc que, le fait de marcher double mon temps de trajet. Oui mais… ça remplace la gym… que je ne fais pas. »

Je précise ici qu’il me semble préférable de prendre des bonnes chaussures de marche qui correspondent rarement à celles que vous portez avec votre jupe. Pour les hommes se pose la question du T-shirt à changer pour votre chemise gardée au sec durant le trajet.

« A 5 km/h (ma vitesse de croisière) ma dépense énergétique serait de l’ordre de 250 calories par heure, soit 75 g de frites ou encore 50 g de chocolat au lait (une quarantaine de grammes pour moi qui ne marche que 45 minutes – on en profite pour partager au bureau). Si j’arrivais à atteindre les 8 km/h et parcourais le trajet en une demi-heure, je consommerai même plus : 457 calories par heure, soit presque 230 calories en 30 minutes. C’est plus que ce que l’on consomme en faisant de la musculation. A essayer.

Au-delà des calories en moins qui, avouons-le, ne révolutionneront pas notre silhouette, marcher est un excellent exercice pour renforcer le cœur. Et finies les jambes lourdes en fin de journée, car la circulation veineuse est stimulée! »

J’ajouterais que si Nadia surveille la qualité de son alimentation dans le semaine, elle gardera une silhouette de « Guapa », comme disent les espagnols. Les fritures et les graisses que nous n’avalez pas en semaine sont un crédit pour les diners que l’on partagera avec la famille ou les amis. A priori, il est recommandé de ne jamais prendre dans un même repas les glucides (pâtes, pommes de terre…) ou sucres lents avec les protéines (viandes, fromages, poissons…) avec les fruits (sucres rapides). Faites un repas de fruits à 17h. Avaler les protéines à midi et des sucres lents le soir.

Des petites injections sous la peau, moins de 10mm, aux endroits où le douleur trouve son foyer pourrait soulager l’insuffisance veineuse. La technique est basée sur l’administration répétée de petites doses  de médicaments allopathiques ou homéopathiques, sur une zone précise, sans dispersion vers d’autres organes. Cette approche élimine les risques de contre indication avec d’autres substances chimiques absorbées par voie orale et traite le mal de manière plus concentré.   La composition injectée ne contient jamais plus de trois produits. Le dosage, la zone d’injection, mais aussi l’expérience du praticien y sont pour beaucoup dans la réussite du traitement.

Le Dr Blanchemaison développe les troubles associés à la maladie veineuse dans cet article et cite la mésothérapie.

Depuis 2003, la mésothérapie est une spécialité validée par la Sécurité Sociale et l’Ordre des Médecins. Sa pratique nécessite donc un diplôme inter-universitaire de mésothérapie (DIU). Seuls les médecins titulaires de ce diplôme, plus de 10000 en France,  sont reconnus et autorisés à faire rembourser leurs actes de mésothérapie par les caisses primaires d’assurance maladie.

Si ce traitement peut soulager, je doute qu’il règle les problèmes de l’insuffisance veineuse en se substituant à la contraction des mollets ou à la dilatation des veines. Quelqu’un peut-il nous faire partager son expérience?

0905basAttention, votre médecin peut se tromper! Une  étude effectuée sur 2.500 patients australiens, britanniques et italiens démontre que le port de bas de contention après une opération peut entraîner des problèmes tels que des ulcères de jambe ou encore des ampoules sans éviter la formation d’un caillot.

Voilà une information qui stupéfie la communauté scientifique qui prend en général du temps pour adopter des innovations si le nombre de publications n’est pas conséquent! Les résultats sont publiés dans « The Lancet » à la suite de la conférence européenne sur l’AVC. Les bas de contention sont employés pour réduire le risque de thrombose chez les patients opérés.

Durant l’étude, environ la moitié des patients recevait un traitement standard en complément du port des bas. L’autre moitié ne suivait que le traitement standard. Les experts ont pratiqué une échographie de la jambe des patients après sept à dix jours, et une autre 25 à 30 jours après. Environ 10% des patients des deux groupes ont développé un caillot sanguin. Dans le groupe portant des bas, 5% ont révélé des effets secondaires, notamment de problèmes cutanés et d’ampoules, alors qu’ils n’étaient que 1% dans l’autre groupe.

Je sais par ailleurs que des spécialistes de l’insuffisance veineuse, qui provoque des jambes lourdes,  testent sérieusement l’utilisation de stimulateurs électriques sur les mollets durant une intervention chirurgicale pour justement éviter les risques de caillot et les effets secondaires des médicaments.

« Cela devrait provoquer un énorme changement dans notre façon de traiter les patients », a noté Martin Dennis de l’Université d’Edimbourg, selon lequel en 2002, 90% des services d’AVC utilisaient des bas. Aux Etats-Unis, de tels bas sont recommandés en association avec un traitement médicamenteux.

0904marchepied

Le XVIème congrès mondial de l’ Union Internationale de Phlébologie se tiendra au Grimaldi Forum de Monaco du 31 août au 4 septembre 2009. Ce congrès célèbrera le cinquantenaire de l’Union, association qui fédère 36 sociétés mondiales. Pour la première fois, le congrès mondial de l’UIP sera organisé sous l’égide conjointe de deux Sociétés distinctes car les sociétés Française et Allemande de Phlébologie ont souhaité ainsi donner un signal fort de leur amitié et de leur coopération scientifique. Ces deux sociétés avaient d’ailleurs été parmi les fondatrices de l’UIP en 1959. Durant cinq jours les congressistes pourront écouter et dialoguer avec les meilleurs experts mondiaux en profitant de l’agrément unique de la Principauté de Monaco.

Cet évènement majeur de la spécialité sera l’occasion de faire le point sur les progrès diagnostiques, thérapeutiques et fondamentaux publiés depuis le dernier congrès mondial (en 2005 à Rio de Janeiro) et sera également l’occasion de présenter les toutes dernières nouveautés. De la même manière, la participation active de l’industrie médicale à ce congrès mettra en évidence le large éventail de possibilités thérapeutiques dans ces pathologies trop souvent méconnues alors qu’elles touchent près de 40% de la population adulte. Le président du comité d’organisation – le Dr Jean-Jérôme Guex de Nice – et le président du comité scientifique – le Pr Eberhard Rabe de Bonn – ont tout mis en œuvre pour que ce congrès permette aux 1500 participants attendus du monde entier de mettre à jour l’ensemble de leurs connaissances en matière de maladies veineuses. En effet, tous les thèmes seront abordés, depuis les malformations veineuses jusqu’au traitement des thromboses veineuses, en passant bien entendu par le traitement des varices, dont on sait qu’il a particulièrement progressé ces dernières années.

0904pamplemousseUne américaine qui suivait un régime hypocalorique depuis trois jours à base de pamplemousse a été victime d’une phlébite après un voyage de plus d’une heure en voiture. Âgée de 42 ans, elle était sous contraceptif œstroprogestatif. C’est ce que révèle une publication du Lancet qui ajoute que les médecins de Seattle avancent que le pamplemousse modifierait le métabolisme et ferait varier les effets des médicaments. Les autorités sanitaires françaises ne confirment pas cette thèse.

0904coupedumolletIl y a deux systèmes veineux: le profond draine 90% du sang et chemine au milieu du muscle qui constitue une contention naturelle; le superficiel chemine sous la peau et n’a pas de contention. C’est la dilatation de ces veines qui forme les varices.

Le retour du sang veineux des jambes est gêné par la gravité en station debout; il est favorisé par 3 « pompes » lors de la marche, le cœur de Starling:

1) la pression vide les veines de la plante du pied, qui se remplissent quand le pied est en l’air;

2) la flexion/extension des articulations, en particulier la cheville, active la circulation;

3) les contractions musculaires vident et remplissent alternativement les veines profondes. Favorisent également le retour veineux: la respiration, l’aspiration cardiaque, et le tonus propre des veines.


Les veines superficielles contiennent des petites valvules qui s’ouvrent normalement dans un seul sens, empêchant le reflux du sang vers le bas. La maladie variqueuse commence par une dilatation progressive de la veine qui écarte ces valvules. Le sang peut refluer et aggrave rapidement la dilatation, aboutissant à la varice. C’est pourquoi une stimulation électrique régulière chez soi, avec veinoplus, « nettoie » les veines les plus profondes et devient la solution préventive et curative pour les sédentaires.

0904talonUn angiologue phlébologue est un médecin spécialisé pour soigner les jambes lourdes et les cas plus graves. Après une examen clinique, le médecin pratique aussi des écho doppler afin de mesurer la qualité du retour veineux.
Des études ont montré que le port de talons haut ou de chaussures inadaptées, entre autres, pouvait réduire la fonction de l’un des muscles du mollet: le triceps sural. Or l’exercice des  trois muscles du mollet est essentiel pour permettre un retour veineux efficace. Le phlébologue saura prescrire des exercices quotidiens qui feront disparaitre les douleurs. Les nouvelles thérapies électriques sont aussi un complément aux exercices que des personnes âgées ou handicapées ne peuvent pas toujours faire toutes seules!

0903evolution_capacite_ageJ’ai bien aimé un article de Christian Lamontagne qui explique que nous ne savons pas penser à long terme et donc faire ce qui est nécessaire aujourd’hui pour ne pas souffrir à l’âge adulte et durant la vieillesse. Avec beaucoup d’humour, Lamontagne propose de choisir nos douleurs et nos maladies dans son article.

Je rencontre des sportifs qui pensent que leur activité ne peut être que bénéfique pour leur corps. A l’opposé, j’ai autour de moi des personnes qui ne marchent presque plus et qui ne stimulent donc pas le retour veineux depuis leurs pieds. Pourtant, beaucoup ont compris qu’en ne brossant pas les dents au moins tous les soirs on risquait gingivites et caries. Le déremboursement progressif des médicaments et le manque de temps devraient nous obliger à adopter une hygiène de vie beaucoup plus rigoureuse, car la durée de vie s’allonge et les douleurs ne nous lâchent plus.

Il ne faut pas attendre les premières sensations de jambes lourdes pour entretenir les principales veines qui doivent remonter le sang au cœur, puis aux poumons. Même les personnes sédentaires peuvent utiliser des solutions électriques pour stimuler les muscles du mollet au moins 20 minutes par jour. Je m’en sers au même titre que la brosse à dents électrique qui est d’ailleurs trois fois plus efficace que l’action manuelle. En 20 minutes de stimulations électriques, j’ai « nettoyé » la colonne de sang accumulé dans mes veines qui se trouve libérée de la pression. Les veines extérieures et intérieures du mollet convergent, avant le niveau du genou, vers la grosse veine poplité qui doit absolument être « recyclée ». Vous vous sentez bien? Alors méfiez-vous!

0902culotteenlair2Le syndrome des jambes lourdes serait à l’origine de cette pathologie,  « l’excitation génitale persistante » , très pénible pour les femmes parait-il?

Les résultats des travaux du neuropsychiatre Marcel Waldinger (université d’Utrecht – Pays-Bas) réalisés avec 18 femmes en Hollande, publiés mercredi 17 décembre dans l’édition du Journal of Sexual Medicine portant sur le syndrome d’excitation génitale persistante (Psas en anglais) révèlent que cette pathologie serait associée au syndrome des « jambes sans  repos ».  Waldinger en a profité pour  renommer plus élégamment cette pathologie:  le « Syndrome Génital sans Repos » à la place du PSAS. Les premières publications sur ce sujet ne datent que de 2001 quand  la science pensait que ce syndrome était un problème purement psychologique.

Les femmes affectées par ce syndrome, rare et mystérieux, ont la sensation persistante d’avoir les organes génitaux en état d’excitation, comme si elles étaient en permanence sur le point d’avoir un orgasme. Ces symptomes apparaitraient plus souvent lors de voyages en train ou en voiture, à cause des vibrations. La plupart de ces 18 patientes souffraient également du syndrome des jambes sans repos, d’une hyperactivité de la vessie et de varices dans la région pelvienne.

Le syndrome des jambes sans repos se caractérise par des impatiences ou des douleurs dans les jambes, le soir ou la nuit, et des mouvements involontaires au cours du sommeil. Les femmes ménoposées seraient plus concernées que les plus jeunes.
En « tombant » sur cet article, j’ai malheureusement esquissé un sourire peu respecteux pour celles qui sont atteintes de cette maladie en me disant pour elles: quel pied! Le sourire a vite disparu quand j’ai découvert qu’il y avait un pendant (mal approprié;-) masculin : le priapisme qui peut conduire à la dépression comme le PSAS. Vous savez l’histoire des pendus en érection. Des médicaments existent, un intervention chirugicale est possible sur les corps caverneux et spongieux du pénis. Alors, espérons que les solutions vont suivre vite pour ces femmes. Peut-être pas les stimulations électriques pour un meilleur retour veineux?

0902hublotUne étude publiée par des chercheurs hollandais de l’université médicale de Leiden vient d’annoncer que les passagers assis près du hublot en avion auraient deux fois  plus de chance de mourir d’une embolie pulmonaire que ceux assis sur le siège le long du couloir.  Bloquée par les passagers assis au centre et le long du couloir, la personne aux jambes lourdes choisirait de dormir de longues heures sur un long courrier. Ce sommeil augmenterait le risque de formation de caillot qui monte aux poumons.

Le « British Journal of Haematology » nous dit que le risque d’embolie diminuerait de 30% en business class. C’est probable puisque ce pourcentage correspond aussi à la différence de prix entre l’économie et le business!

Le plus surprenant serait que boire de l’eau pour les passagers mal placés ou porter des bas de contention ne changerait rien au risque fatal! En revanche, un petit verre d’alcool serait une excellente prévention contre la formation du caillot.

J’en connais qui vont imprimer cet article pour le montrer à leur conjoint rapidement. Les premièrs commentaires des spécialistes veineux focalisent sur le faible nombre de patients sur cet essai clinique. Pour ma part, cela fait longtemps que je me bats pour être assis sur le couloir afin de conserver un peu de liberté de mouvements. Vous êtes d’accord?

femme-enceinte1180950499Les femmes enceintes ne peuvent éviter la sensation de jambes lourdes. Les hormones secrétées dès le début de la grossesse diminuent la tonicité des veines. La prise de poids et l’augmentation du volume de l’utérus, dues au développement de  fœtus, gênent cette circulation qui remonte vers le haut du corps.

Résultat, le retour du sang des pieds vers le cœur n’est plus aussi efficace. Le site enfant.com donne des recommandations aux futures mamans comme celle de caler un oreiller entre les jambes surélevées pour dormir. Une nouvelle technologie par stimulation électrique  des mollets est totalement innofensive pour le fœtus. Elle ne nécessite aucun environnement médical. Elle est décrite dans le magazine objectif beauté.

0901jambesneigesSelon le Dr Rodrigo Rial de l’institut de phlébologie espagnole, la période de froid est idéale pour soigner les insuffisances veineuses et réduire les varices. Mais, il faut donc sortir régulièrement dehors et ne pas rester blotti contre une source de chauffage. Est-ce aussi le moment d’ôter les bas de contention? Doit-on rester au moins 20 minutes dehors? Le froid remplace-t-il l’electrostimulation?

0812suarez_encre6Suzy vient de publier sur le web-libre un billet avec une série de conseils pour éviter les jambes lourdes. Je trouve intéressant de vous les rappeler de manière synthétisée :

  • petits exercices en traçant des cercles avec le bout de votre pied.
  • ne portez plus des talons trop hauts ni des vêtements serrés qui compriment vos jambes.
  • pensez à élever légèrement vos jambes en les posant sur un oreiller, ou en surélevant le pied du lit avec des cales.
  • évitez les bains de soleil car la chaleur participe à la dilatation des veines

  • Les bains trop chauds sont également à proscrire. Optez plutôt pour les douches froides en jet sur les jambes pour leur redonner toute leur légèreté, surtout en plein été.

Si le mal est là,  Suzy poursuit dans ses recommandations :

  • pour celles qui sont prêtes à porter des bas de contention, sachez qu’ils favorisent la remontée du sang dans les jambes et soulageront donc vos douleurs immédiatement;
  • vous pourrez toujours pensez aux veinotoniques. (ndlr: Mais leur déremboursement depuis 2008 tend à confirmer l’effet placebo.)
  • Les gels à base de flavonoïdes, ils viendront à bout de vos douleurs et de votre inconfort.

Et le retour veineux par électro-stimulation, pas un mot de Suzy ! Qui peut nous en parler?

0812kystepopliteQu’est-ce qu’un kyste de Baker?
Un kyste de Baker, également appelé un kyste poplité, est reconnaissable par un gonflement  à l’arrière du genou (zone poplitée du genou). Quand un excès de liquide de l’articulation du genou est comprimé par le poids du corps entre les os de l’articulation du genou, il peut être pris au piège et remplir un poche, le kyste de Baker.

Comment se forme un kyste de Baker?
Les kystes de Baker ne sont pas rares et peuvent être provoqués par de l’arthrite. La forme la plus commune d’arthrite associée à des kystes de Baker est l’arthrose, également appelée arthrite dégénérative. Ils peuvent également résulter de déchirures du cartilage (par exemple, un ménisque déchiré), la polyarthrite rhumatoïde et d’autres problèmes de genou.

Quels sont les symptômes d’un kyste de Baker?

Un kyste de Baker peut ne provoquer aucun symptôme sinon une douleur du genou. Les kystes de Baker sont généralement visibles sous la forme d’un bourrelet plutôt mou derrière le genou. Ils peuvent se perforer et laisser couler le liquide vers le bas de la jambe entre les muscles du mollet (dissection). Le liquide qui coule dans la jambe provoque parfois des bleus indolores au niveau de la cheville et des jambes lourdes. Il en résulte un gonflement de la jambe et une phlébite.

Comment diagnostiquer un kyste de Baker ?
Le kyste est identifié par le médecin et un examen radiologique Il est bien mesuré par une échographie, scanner ou IRM.

Comment le traiter?

Les kystes de Baker se soignent par l’élimination de l’excès de liquide du genou et une injection de cortisone. Les médicaments sont aussi parfois prescrits pour soulager la douleur et l’inflammation. Lorsque le cartilage du genou est en cause, la chirurgie peut être la meilleure option de traitement. Au cours d’une opération, le chirurgien peut pratiquer une ablation de la poche synoviale et des fragments de cartilage.